Voûtes cloisonnées

 
17102
Voûtes cloisonnées
2017
-

Essai de charge d'une voûte cloisonnée dans un atelier à Cabanes (Castellón), organisé dans l'entrepôt central de la compagnie Materiales de Construcción, El Arco S.L. (http://www.materialeselarco.com).

Au mois de mars 2017, nous sommes plusieurs techniciens de Windmill à avoir participé à un cours-atelier de construction cloisonnée. Parmi les structures qui y ont été construites, nous laissons ici deux vidéos montrant les essais de charge des structures à la construction desquelles nous avons pris part.

D'une part, on a mis à l'essai deux arcs cloisonnés avec de petites nervures transversales, sur lesquels on a chargé un bloc de béton d'environ 1,7 t et où on a pu constater l'effet que ceux-ci produisent sur la stabilité de la structure, ce que les simples arcs faits en une feuille de briquettes de 3 cm ne seraient pas capables de soutenir.

Le deuxième essai est effectué sur une voûte catalane, typologie qui fut fréquemment employée par le maître Guastavino aux États-Unis et qui est générée au moyen de berceaux surbaissés avec génératrice d'arcs de cercle.

On a pu vérifier que le comportement structurel de la voûte, après avoir formé les rotules plastiques sur la clé et les grands arcs, est la formation d'un couple de nervures virtuelles diagonales, qui déchargent sur les pilastres de support. De même, est ratifié la maxime affirmant que : “un arc ou une voûte est stable si ses pieds sont stables face aux poussées latérales”, ce qui est garanti dans ce cas grâce à un tirant horizontal qui, une fois la structure fissurée, maintient la stabilité de l'ensemble.