Windmill Structural Consultants Logo
Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018 Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018 Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018 Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018 Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018

 
15213
Piste d'athlétisme de Campo Claro (Tarragone) à l'occasion de la tenue des Jeux Méditerranéens de 2018
2016-2017
ZFA Architecture & Urban Lab

Piste d'athlétisme de Campo Claro

À l'occasion de la tenue des XVIIIe Jeux Méditerranéens à Tarragone, un des projets réalisés a été la remise à neuf intégrale de la piste d'athlétisme de Camp Clar. Le projet consiste en le remplacement du bâtiment des vestiaires et des gradins du stade, un totem, la rénovation de la piste et des équipements auxiliaires ainsi que la construction d'une passerelle piétonne qui donne accès aux gradins tout en reliant le stade au bâtiment de la piscine. Tous les éléments ont été exécutés, exception faite du Totem.

Bâtiment des vestiaires :

Le bâtiment des vestiaires est résolu en un seul volume comprenant les vestiaires, les installations et une longue ligne droite de chauffage. La structure du bâtiment, d'une longueur de 120 mètres, est résolue avec des portiques en béton préfabriqué dans le sens transversal. Le plancher a été conçu avec des dalles alvéolaires et avec les éléments eux-mêmes qui forment les gradins, également préfabriqués.

Totem :

Bien que cette partie n'ait pas été exécutée, le projet comprenait un Totem sur la place centrale du complexe. Il consiste en un élément ayant une forme de prisme d'une hauteur de 24 mètres qui, à partir d'un tiers de la hauteur environ, s'ouvre sur deux des côtés pour laisser apparaître son intérieur où était projeté l'éclairage.

Il est résolu avec des murs en béton armé d'une épaisseur de 30 cm sur toute la hauteur. Il convient de mettre l'accent sur le changement d'alignement de ces murs en contact avec le terrain, fait qui implique une grande dalle de transition qui reste cachée à l'intérieur du volume.

Passerelle piétonne :

Par suite de la libre géométrie de la passerelle, elle a été réalisée en béton in situ. Le tablier et les rambardes travaillent conjointement comme section en forme de U, à l'exception des points où la rambarde en béton est remplacée par une en verre, où la dalle travaille en porte-à-faux.

Le tablier s'appuie sur des murs en béton à section variable présentant une position aléatoire tant de distance que de position relative au tablier.

Il convient de souligner que la longueur totale de la passerelle est d'environ 130 mètres, lesquels ont été divisés en deux tronçons avec un joint de dilatation, le tronçon le plus long atteignant 75 mètres. Pour pouvoir le réaliser, nous avons conçu les appuis latéraux sur élastomères visant à permettre le mouvement et la rotation du tablier, ainsi qu'à travailler le béton avec des additifs afin d'en réduire le retrait et supprimer de cette façon les risques de fissuration.